Qu’est-ce que l’Aromathérapie ? Tout, vous saurez tout sur les fameuses Huiles Essentielles !

Un peu d’histoire 

L’aromathérapie était connue des chinois 6 000 ans avant J.C.. Elle a été transmise par l’Inde à l’Egypte des Pharaons et ce n’est qu’au Moyen-âge que les Arabes la redécouvrent et nous l’enseignent.

En France c’est en 1928, lors de l’incendie de son laboratoire de parfumerie qu’un chimiste français découvrit les vertus médicinales des huiles essentielles  après avoir plongé sa main brûlée dans un flacon d’huile essentielle de lavande calmant la douleur très rapidement.

Il entreprend alors des recherches sur les qualités médicinales des huiles essentielles. Ainsi est née l’Aromathérapie !

L’aromathérapie, c’est quoi au juste ?

C’est une branche de la phytothérapie qui consiste en l’utilisation des huiles essentielles. Ces huiles sont des principes actifs odoriférants contenus dans certains végétaux. Les huiles sont extraites de ces végétaux par distillation à la vapeur d’eau le plus souvent.

L’aromathérapie est considérée comme une thérapie complémentaire et elle peut être utilisée par tous. Elle est une science naturelle au secours du corps mais aussi de l’esprit. Elle peut prévenir, soigner et aussi aider les gens à surmonter des peines ou des dépressions.

L’aromathérapie a pour but de renforcer et stimuler les systèmes de défenses naturelles présents dans chaque organisme.

En général, l’utilisation d’huiles essentielle vise la prévention de la maladie. Elles sont aussi les plus remarquables pour contrer les effets du stress. Elles induisent un état de relaxation et engendre une sensation de bien-être et de détente.

La véritable action de l’huile essentielle et quelle que soit le mode d’utilisation  est son transport vers le système sanguin. Ses molécules sont si fines qu’elle traverse l’épiderme. A manipuler avec précaution ; certaines sont photo-sensibilisantes (brûle au soleil), d’autres dermocaustiques (irritante pour la peau à mélanger avec un support type huiles végétale amande douce, macadamia, argan,…).

Comment sont produites les huiles essentielles ?

Elle sont extraites des plantes aromatiques qui ont chacune des caractéristiques thérapeutiques. Elles ont un large champs d’action et de nombreuses potentialités. Anti-inflammatoires, immuno-régulatrices, anti-spasmodiques etc…

Elles sont distillées à la vapeur au chaud dans un alambic qui libère les molécules aromatiques contenues dans les plantes. En les refroidissant dans un petit serpentin, un vase les récupère et sépare l’huile essentielle de l’eau. 5% deviennent des huiles essentielles et le reste s’appelle de l’hydrolat ou eau florale pour faire simple.

Bien sûr le rendement est différent selon les variétés de plantes. Pour obtenir 1 kilo d’huile essentielle de rose de Damas il faut distiller 4 000 kilos de pétales et pour 1 kilo d’huile essentielle de lavande vraie il faut 150 kilos de sommités fleuries !

On les conservera dans des flacons en verre teinté à l’abri de trop de lumière et de chaleur. Elles se conservent en moyenne 5 ans. Un peu moins pour les agrumes.

Leurs applications 

Elles sont nombreuses :

  • En massage
  • En psycho-aromathérapie (thérapie par l’odorat)
  • En médecine
  • En cuisine
  • En parfumerie
  • En cosmétique

Comment les utilise-t-on ?

  • Par voie cutanée en massage, orale sur un support et rectale en suppositoire.
  • En diffusion avec un diffuseur.
  • Dans le bain dans une huile neutre.

Même prises  ou diffusées en petites quantités les huiles essentielles ont une action très forte.

Certaines ne se diffusent pas (clous de girofle, cannelle, etc…). D’autres ne se consomment pas. Elle sont neurotoxiques (sauge, thuya, etc…).

En résumé elles ont des multiples vertus :

  • Relaxantes (Mandarine,…)
  • Anti-virales (Clou de girofle,…)
  • Anti-bactériennes (Géranium rosat,…)
  • Aide à la digestion (Menthe poivrée,…)
  • Aide à l’endormissement (Bergamote,…)
  • Anesthésiantes et anti-depressives (Petit grain bigarade,…)
  • Anti-mycoses cutanées (Lavande aspic, …)
  • Anti-tussif (Eucalyptus radié,…)
  • Rééquilibrant du système nerveux (Marjolaine,…)
  • Etc.

Pour finir je dirai qu’après leur utilisation avec parcimonie depuis 2 ans à titre professionnel et personnel je les considère comme un vrai cadeau de la Nature pour la Santé !

Attention aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 2 ans ! Consultez un aromathérapeute pour une utilisation prolongée.

 

 

 » Le chemin de la santé passe par un bain et un massage aromatique quotidien. » Hippocrate

Photos Nathalie Bonneville

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *